spacer
     
spacer
spacer
spacer
spacer
17 janvier 2013 - 10:08:57 spacer  
A l’image du cinéma belge
image
spacer
spacer
Avec le Magritte de la meilleure photo, nous faisons une première incursion dans les catégories techniques, celles auxquelles, dit-on, le grand public prêterait moins d’attention. Ces artistes de haut vol sont pourtant sur le plateau chaque jour, du matin au soir, toujours concentrés, toujours à l’écoute, prêts à faire des propositions. Prêts à innover parfois, cherchant à transcrire à l’écran ce que le réalisateur a en tête. Ils donnent au film une véritable dimension cinématographique, ils sont l’essence du 7e art.
spacer
Comme chaque année, trois noms ont été retenus dans chaque catégorie afin de mieux focaliser l’attention sur chacun d’entre eux. Une ambition qui porte ses fruits puisque si Alain Marcoen avait réussi à se hisser dans le tiercé de tête deux ans de suite, les trois candidats de cette année sont tous des nouveaux venus dans la jeune famille des Magritte du Cinéma belge. Ce qui signifie qu’en 3 ans, la manifestation a mis en évidence huit chefs op belges. Impressionnant, non ?

Parmi les trois artistes nommés cette année, deux ont axé leur travail sur la beauté surnaturelle de paysages d’une hallucinante majesté, sur la place de l’individu au cœur de cet univers âpre ou luxuriant, apportant au film qu’ils ont servi une dimension inespérée.


image


Hichame Alaouie a toujours été le premier choix de John Shank, le réalisateur de L’Hiver Dernier. Les deux jeunes hommes ont œuvré en osmose pour rendre au mieux l’essence d’une région, si proche, et qui, pourtant, vit légèrement en marge de la civilisation mécanisée. Dans une œuvre essentiellement muette, contemplative, le travail d’Hichame est d’une capitale importance Le jeune artiste s’est surtout fait connaître jusqu’ici pour ses deux collaborations avec Joachim Lafosse (Nue Propriété et Elève Libre). C’est lui aussi qui avait signé la superbe photographie du premier court métrage de David Lambert (Hors les murs), Vivre encore un peu. Cette année, il était également en course pour Au Cul du Loup de Pierre Duculot où il réussit à saisir les contrastes percutants entre la Corse et la région de Charleroi sans ironie, ni mépris.


image


Ce qui a été dit Hichame vaut pour Remon Fromont qui a réalisé la photo de La Folie Almayer. Ici aussi, on a affaire à un film très lent qui étonne par la beauté de ses paysages et la façon dont les corps en sueurs sont capturés. Au plus près ou perdus dans le cadre. Loin du centre de la France aride, Remont a capté la moiteur de l’Asie, la majesté d’un fleuve, des regards apeurés, passionnés, déments.
Spécialisé dans les documentaires aux longs cours, il a mis en images ces dernières années les deux longs métrages de Dominique Standaert, Hop et Formidable, mais également Sans rancune de Yves Hanchar. L’an dernier, il a collaboré avec Benoit Mariage sur le portrait que le réalisateur namurois a consacré à Bouli Lanners (On the road again)


image


Dans le trio, Danny Elsen est à la fois le plus connu, mais aussi le plus hétéroclite, un artiste libre qui n’en fait qu’à sa tête, pour l’amour de l’art. Star en Flandre (il est responsable de la classieuse photo hollywoodienne de Loft, le plus incroyable succès intra-muros de l’histoire du cinéma belge), il choisit ses projets au coup de cœur, s’embarque pour l’Afrique avec Marc-Henri Wajnberg pour Kinshasa Kids, alterne un petit délire arty (Quixote’s Island) et un film taillé pour le grand public (Tot Altijd) et n’hésite pas à traverser la frontière linguistique pour filmer Les Barons et récidiver avec Dead Man Talking. Deux premiers longs métrages. Le scénario de Patrick Ridremont avait absolument besoin d’une photo originale qui le plonge dans une dimension quasi onirique, légèrement décalée, mais toujours esthétique. C’est donc aussi à Danny Elsen qu’on doit l’hypnotisante magie de certaines des scènes les plus inoubliables de ce film que le 1er tour de scrutin a rangé au rang des plus belles réussites de l’année.
11
spacer
blue Films liés à cette actualité
Dead man talking
L'hiver dernier
La folie Almayer
spacer
spacer spacer
spacer  spacer


© Académie André Delvaux | Droits réservés | Webdesign Messier111 | Administration
spacer spacer